Comment mettre fin à mon association ?

Une association peut être dissoute de trois manières :

La dissolution statutaire

Les statuts peuvent conditionner l’existence de l’association à une durée déterminée ou un objet précis. Ainsi la dissolution intervient automatiquement à l’arrivée du terme ou lorsque l’objet est réalisé. Pour l’éviter, il est nécessaire d’effectuer une modification des statuts. 

La dissolution volontaire

Qu’elle soit à durée déterminée ou indéterminée, l’association peut être dissoute par la décision de ses membres qui sont libres de mettre fin au contrat qui les lie. Les statuts prévoient l’organe compétent et les conditions de majorité pour prendre cette décision. 

La dissolution judiciaire

Elle peut être prononcée en cas d’inexécution grave de leurs obligations par des membres empêchant l’association de fonctionner normalement. La dissolution judiciaire peut également intervenir pour mésentente durable entre les membres ou lorsque l’activité devient illicite. Toute personne intéressée (les membres ou un tiers subissant un préjudice) peut saisir le tribunal de grande instance pour demander la dissolution. Enfin, la dissolution judiciaire intervient automatiquement en cas de liquidation judiciaire de l’association.
La procédure à suivre est détaillée dans la rubrique "dissoudre une association" du guide pratique.